Study soutient Claire Supiot

26 janvier, 2021

Claire Supiot est une nageuse française, née le 28 février 1968, à Angers. Passionnée de natation depuis son enfance, elle intègre rapidement une formation sport-études à l’issue de laquelle elle rejoint l’équipe de France de natation. Entre 1984 et 1988, elle décroche 9 titres de championne de France et, alors qu’elle n’est âgée que de 20 ans, parvient à se qualifier pour les Jeux olympiques de Séoul (1988). A son retour de Corée du Sud, elle met sa carrière de sportive de haut niveau entre parenthèses pour se consacrer à des projets personnels.

Devenue maître-nageuse, elle découvre en 2008 qu’elle est atteinte de la maladie de Charcot-Marie-Tooth, une neuropathie héréditaire qui entraîne des troubles sensitifs et moteurs. Dans son cas, ce sont ses membres inférieurs qui sont particulièrement touchés. Pour autant, Claire ne se laisse pas abattre : elle apprend progressivement à gérer la perte de sensibilité et la fatigue chronique entraînée par maladie.

Parallèlement, à travers la pratique de l’aquagym, elle retrouve le chemin des bassins. Elle reprend rapidement goût aux longueurs et replonge petit à petit dans la quête de performance. Depuis 2015, elle multiplie ainsi les récompenses dans sa catégorie (S8), comme lors de sa récente participation aux Championnats de France 2020 de natation handisport où elle décroche trois nouveaux titres : le record de France du 100 mètres papillon, le record d'Europe du 50 mètres nage libre et le record du monde du 100 mètres nage libre. D’excellents résultats qui lui permettent de se qualifier pour les prochains Championnats d’Europe de natation handisport, prévus en mai 2021.

Mais, au-delà des récompenses, Claire pourrait bien marquer l’histoire du sport en devenant la première nageuse à avoir participé aux Jeux olympiques et Paralympiques dans la même discipline. En effet, elle vient récemment d’être sélectionnée pour les Jeux Paralympiques de Tokyo, qui devraient se tenir à l’été 2021.

Pour atteindre cet objectif, Claire a mis en place un programme sportif ambitieux, qui intègre aussi bien sa préparation physique que mentale, sans oublier de tenir compte de son activité de Référente Handicap auprès du Conseil départemental du Maine-et-Loire. 

C’est dans ce contexte que nous avons souhaité la soutenir, afin de participer, à notre façon, à la réalisation de ce projet sportif.

Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans ses futurs challenges !

 

© Théo BARILLER-KRINE

RETOUR AUX ACTUALITES